Accueil Auto / Moto Comment préparer sa moto à l'hivernage ?

Comment préparer sa moto à l’hivernage ?

Une fois l’hiver venu, de nombreux motards mettent leurs motos à l’écart pendant plusieurs mois. L’hivernage des motos peut être nécessaire dans certaines zones où la circulation devient difficile, surtout lorsqu’il s’agit de régions où il y a de la neige, des montagnes, etc. Cependant, pour être sûr de garder son véhicule en bon état après son hivernation, il est essentiel de suivre quelques règles et de bien en prendre soin. On vous donne dans cet article tous nos conseils pour bien entretenir votre moto.

Tous nos conseils pour bien préparer sa moto à l’hivernage

Comme il est possible que l’hivernage dure pendant quelques moins, il est donc préférable de bien préparer le stockage de votre moto pendant l’hiver.

Premièrement, il est conseillé de retirer ou d’isoler tout élément susceptible de s’abîmer, se rouiller, ou de s’user. Pour commencer, il est conseillé d’isoler ou de débrancher au moins la batterie, de mettre le réservoir au plein, de mettre une barrière à a sortie du pot d’échappement, mais aussi à l’entrée d’air afin de ne pas laisser l’humidité pénétrer à l’intérieur, et de retirer tout objet capable d’émettre de l’humidité comme les bougies.

Ensuite, il ne faut pas oublier de vidanger les fluides ainsi que tous les circuits de circulation. Il est préférable de mettre de la graisse sur tous les membres de lubrification en suivant les étapes suivantes :

  • Vidanger l’huile moteur;
  • vidanger et sécher tous les carburateurs;
  • retirer la chaîne et la nettoyer avec de l’essence ou du pétrole désaromatisé;
  • mettre la chaîne dans un bain de lubrifiant.

En outre, puisque vous voulez protéger votre moto pendant l’hiver, essayez de la mettre à l’écart de l’humidité et de toute zone très froide. Faîtes également attention aux endroits poussiéreux et essayez de la nettoyer souvent pour ne pas altérer à la peinture ou au vernis de la moto. Veillez à ce que les chromes et pièces métalliques soient protégés en mettant une couche d’huile ou de toute autre substance spéciale pour ces pièces. De plus, essayez de vaporiser toutes les parties non peintes par de l’antirouille, et d’appliquer de la cire pour automobiles sur les zones déjà peintes.

Enfin, il est préférable de laisser votre moto sur béquille centrale ou d’atelier si vous en avez. Premièrement, il faut gonfler les pneus, ensuite, vous devez couvrir la moto avec une bâche spéciale qui puisse la protéger contre toute intempérie, tâches, poussières, etc.

Ce qu’il ne faut surtout pas oublier pour préparer sa moto

Afin de garder votre moto intacte, il est essentiel de faire attention aux deux points suivants.

Choisir une couverture bien aérée

Maintenant que vous avez choisi l’endroit du stockage de votre moto, il est important de trouver une housse spéciale qui puisse couvrir efficacement votre véhicule. Il est préférable d’opter pour une matière aérée afin d’éviter une corrosion provoquée par l’humidité. Vérifiez également que la couverture est faîte avec des coutures fiables qui puisse garantir son étanchéité. Dans le cas où vous voulez en profiter tout l’année, vous pouvez acheter une housse qui dispose des œillets où il est possible d’y placer un antivol.

Préparer la batterie

La batterie constitue l’un des éléments les plus importants d’une machine. Il est donc essentiel d’en prendre bien soin. Pour commencer, il est important de déconnecter la borne négative, ensuite la borne positive. Ensuite, il faut bien nettoyer la batterie par l’extérieur avec un produit spécial qui soit doux, et d’enlever les corrosions des bornes. Ensuite, mettez votre batterie de côté dans un endroit où la température doit être sec, tempérée, et pas trop basse. Au moment du branchement, il est conseillé de brancher d’abord la borne positive, ensuite la borne négative.

Achetez une housse adaptée à votre moto

À cause du froid, de la neige ou encore des routes verglacées, les motards ont tendance à ranger leur moto au cours de l’hiver. Il faut toutefois la protéger avec une housse adaptée pour que le démarrage au printemps ne soit pas chaotique.

  • Choisissez une bâche d’hivernage spécialement conçue pour votre moto qui devrait rester à l’arrêt pendant plusieurs mois.
  • Par contre, faites en sorte de la démarrer une fois de temps en temps pour que le système puisse toujours être performant.

Faites donc la tourner, mais des professionnels estiment qu’il faut aussi rouler même quelques mètres pour qu’elle puisse se dégourdir les roues.

Souhaitez-vous rouler en hiver avec votre moto ?

Contrairement aux idées reçues, certains motards ont tendance à abandonner leur deux-roues notamment pendant l’hiver puisque les conditions ne sont clairement pas les meilleures. Vous pouvez alors rouler avec une voiture classique.

  • Il sera inutile de penser à l’hivernage de votre moto si vous décidez de rouler toute l’année avec ce moyen de locomotion.
  • Par contre, si elle a tendance à vous accompagner quelques fois au cours du printemps et de l’été, l’hivernage sera indispensable.

Certains spécialistes pourront vous proposer les meilleurs accessoires notamment pour protéger votre moto de la poussière par exemple.

Peut-on résilier son assurance moto pendant un hivernage ?

Vous êtes nombreux et nombreuses à sortir votre deux roues uniquement pour les beaux jours, voire à l’utiliser uniquement lorsque vous êtes en vacances dans votre résidence secondaire. Il est donc tout naturel, de se poser la question de savoir si vous pouvez résilier votre assurance moto, pendant toute la période où votre deux roues va rester au chaud dans votre garage.


Nous sommes d’accord que dépenser 400 euros par an pour un scooter, alors qu’on s’en sert deux mois dans l’année peut sembler excessif, mais vous n’avez pas le choix. En effet, la loi impose que tous véhicules terrestres à moteur soient couverts au minimum par une assurance responsabilité civile propre. Vous ne pouvez donc pas profiter de l’assurance responsabilité civile de votre lieu d’habitation.


Pour information, ne pas assurer son véhicule est un délit routier. Vous risquez donc théoriquement une amende de 3750 euros, ainsi que l’immobilisation et la mise en fourrière de ce dernier. Le deux roues vous sera restitué uniquement après la régularisation de la situation. Dans les faits, même s’il y a peu de chance que vous ayez une amende, vous devrez payer une amende forfaitaire de 600 euros.


Rassurez-vous, nous n’allons pas vous laisser sans solution. La première solution consiste à modifier votre contrat. Vous allez simplement demander à votre compagnie d’assurance de passer d’une couverture tous risques à une assurance au tiers. Cela ne devrait pas faire d’histoire, puisque vous restez chez eux. Attention toutefois à ne pas faire cette démarche trop souvent dans la même année. Un autre problème avec cette solution, c’est que vous allez devoir penser à faire le changement dans l’autre sens, à l’arrivée des beaux jours. Enfin, vous allez perdre un certain nombre de garanties. Pour vous en rendre compte, nous vous invitons à regarder ce tableau comparatif d’assurance 2 roues ou moto sur ce site.


L’autre solution est d’opter pour une assurance moto saisonnière, appelée également assurance hivernage. Cette fois, la modulation est prévue dans votre contrat. Les démarches sont simplifiées et peuvent le plus souvent être réalisées en ligne. Vous pouvez ainsi espérer une réduction de vos cotisations, entre 20 et 30 %. Il vous faudra choisir, si vous basculez d’une assurance tous risques vers une assurance au tiers ou si vous optez plutôt pour une garantie intermédiaire.


Enfin, la dernière option est d’opter pour une assurance au kilomètre. Si vous roulez aux beaux jours, il y a peu de chance que vous fassiez énormément de kilomètres.