Accueil Administration Pourquoi le prix du gaz augmente-t-il ?

Pourquoi le prix du gaz augmente-t-il ?

Le coût de l’essence augmente d’année en année, à tel point que le gouvernement français a décrété un gel des tarifs pour que les ménages et les entreprises ne soient pas touchés par la hausse des prix. S’il n’y avait pas eu cette annonce au mois d’octobre 2021, le prix de l’essence aurait augmenté à plus de 40 %.

Examinons les facteurs qui influencent les prix de l’essence et aussi les moyens d’anticiper et de limiter l’effet de la hausse des prix de l’essence.

Voir aussi : Comment puis-je bénéficier du chèque énergie ?

Quels sont les principaux facteurs qui déterminent le prix du gaz ?

Comme de nombreux produits de base, il est influencé par l’offre et la demande. Comment expliquez-vous que le prix du gaz ait stagné au cours de l’année 2020, alors que la demande a ralenti dans les restrictions. Ce phénomène est attribué aux restrictions sanitaires, qui ont réduit la production de gaz dans le monde entier. Si la production avait été similaire, les prix auraient diminué. Il est possible que les producteurs de gaz aient choisi d’éviter cette situation, ce qui explique la diminution de la production.

La reprise économique est un facteur clé important pour les prix du gaz

Avec la croissance de l’économie mondiale, la demande d’essence a augmenté rapidement pour alimenter les entreprises et les usines. Cette augmentation de la demande a constitué un défi majeur pour la production, en particulier lorsque les entreprises ont essayé de retrouver la production qu’elles avaient perdue lors de l’épidémie. Au final, la demande a augmenté plus vite que la production, ce qui a fait flamber le prix de l’essence. Peu à peu, l’offre et la demande de gaz s’équilibrent et les prix se stabilisent, même s’ils restent supérieurs à ceux d’avant.

L’approvisionnement en gaz de la Russie : faut-il s’attendre à de nouvelles hausses de prix ?

Parallèlement à la pandémie qui se propage dans le monde, le conflit en Russie peut avoir un impact sur le prix du gaz. Cela peut être dû à une baisse de la production dans les pays participant au conflit, à des problèmes logistiques sur les voies de transport ou à une surconsommation de gaz par les nations belligérantes afin d’alimenter leurs armées en carburant.

Pour quelle raison les coûts de gros augmentent-ils de manière aussi importante ?

Une série d’événements a conduit à la flambée des prix de l’électricité, qui touche toute l’Europe et ne concerne pas seulement la France.

  • La reprise industrielle et économique. La demande, qui est liée à la fin de la crise économique causée par Covid-19, pousse les prix à la hausse jusqu’à la fin de 2021.
  • Le conflit en Ukraine. Une grande partie de l’électricité en Europe provient du gaz naturel. Cela entraîne une augmentation du prix de l’électricité et du gaz. Le coût du gaz a également augmenté car la Russie a considérablement réduit ses exportations de gaz vers l’Europe.
  • En France, le gouvernement s’inquiète de la détérioration de l’état du parc nucléaire. En raison des conditions météorologiques qui ont provoqué des sécheresses dans les cours d’eau utilisés pour refroidir les réacteurs et des infrastructures vieillissantes qui nécessitent une maintenance, la majorité du parc a été fermée. Au 1er septembre, seuls 24 des 56 réacteurs du parc nucléaire étaient en fonctionnement. La France, généralement autosuffisante et même exportatrice, a été contrainte d’acheter son énergie électrique sur le marché européen, ce qui provoque une pression sur les prix.

    Pourquoi les prix de l’électricité fluctuent-ils autant ?

    Depuis les années 1990, l’Union européenne (UE) a progressivement ouvert les marchés nationaux de l’électricité à la concurrence pour améliorer et libéraliser le marché européen et mieux le connecter. Aujourd’hui, le réseau européen de transport d’électricité garantit la sécurité des échanges et de l’approvisionnement entre 35 pays.

    Ce marché est fondé sur la bourse européenne appelée EPEX Spot SE, où sont échangés des mégawattheures (MWh) et où les prix varient d’un pays à l’autre en fonction de la demande et de l’offre. Il s’agit d’un marché non spéculatif qui met en relation des traders, des producteurs et des fournisseurs qui achètent et vendent de l’électricité (nucléaire, renouvelable ou fossile) pour une livraison immédiate ou différée.

    Sur ce marché de gros, les prix ne sont pas basés sur le coût de production de l’électricité en Europe, ni sur le calcul du coût de production « marginal » du dernier MWh injecté dans le réseau. Si la demande est faible, les installations renouvelables ou nucléaires suffisent aux besoins, mais en période de forte demande, ce sont les centrales thermiques qui sont utilisées et le prix de l’électricité est déterminé par le coût du gaz (ou du charbon). En outre, il existe une taxe sur les émissions de CO2 dans le cadre du marché européen du carbone.

    L’Union européenne agit-elle sur les prix ?

    Oui, les ministres européens de l’énergie se sont mis d’accord le 30 septembre pour prendre des mesures urgentes afin de freiner la hausse du coût de l’électricité.

    Les dirigeants ont approuvé les propositions faites à la mi-septembre par la Commission européenne, visant à imposer une réduction de la demande d’électricité « d’au moins 5 % » pendant les périodes de pointe.

    Ils se sont également mis d’accord pour limiter les bénéfices des producteurs d’électricité renouvelable et nucléaire (éolienne, solaire, hydroélectrique) qui réalisent des gains extraordinaires en vendant leurs produits à un coût bien supérieur au coût de production. La limite est fixée à 180 euros par mégawattheure et la différence entre ce montant ainsi que le prix des marchés de gros sera récupérée par les Etats pour être distribuée aux entreprises et aux ménages. Le concept de « don temporaire de solidarité » est également proposé aux distributeurs et producteurs de charbon, de gaz et de pétrole.

    Toutefois, la majorité des États membres (15 dont la France, la Belgique, l’Italie et l’Espagne) estiment que le « problème le plus grave » reste à régler, par un plafonnement des prix de gros du gaz sur le marché européen. L’Allemagne, le plus grand pays dépendant du gaz russe, n’a pas encore approuvé l’idée.

Comment puis-je bénéficier du chèque énergie ?

Les chèques énergie sont distribués chaque année à 5,8 millions de ménages à faibles revenus pour les aider à payer leurs factures de gaz...

Comment trouver le métier de ses rêves : est-ce facile de trouver le métier de ses rêves ?

On a tous des rêves, des buts, et des objectifs à réaliser, parmi ces derniers un job dont on rêve depuis notre jeune âge,...

Comment résoudre des fonctions linéaires : comment procéder ?

Les fonctions linéaires ! Tout le monde à eu droit à ça durant sa scolarité, c’est une leçon indispensable des mathématiques. Elle est assez...