Accueil Animaux Comment savoir si un chien souffre : pourquoi les chiens souffrent ?

Comment savoir si un chien souffre : pourquoi les chiens souffrent ?

Souvent, nos chiens souffrent en silence. Parce que les chiens ne peuvent pas parler, il est parfois difficile de repérer quand ils ont mal, que ce soit à la suite d’une blessure ou d’un autre problème. Cependant, il existe un certain nombre de signes, certains plus évidents que d’autres, pouvant indiquer une douleur chez le chien. Ne tentez pas de traiter vous-même la douleur de votre chien. De nombreux médicaments destinés aux humains et ceux prescrits aux autres animaux domestiques peuvent être très dangereux pour les chiens.

Lire aussi notre article sur le chien moche

Quels sont les signes qui montrent qu’un chien souffre ?

Il existe beaucoup de signes qui montrent que votre chien souffre, on cite :

  • comportement antisocial ou agressif : les chiens peuvent arrêter de courir pour vous accueillir à la porte, éviter le contact ou même devenir agressif. Si votre chien se cache ou semble inhabituellement antisocial, cela pourrait indiquer qu’il a mal,
  • changements dans les habitudes : les chiens endoloris dorment plus souvent, ils peuvent essayer de guérir ou même avoir du mal à se déplacer et à être actifs. Une perte d’appétit et des différences notables dans la quantité d’eau qu’ils boivent sont souvent des symptômes courants. Des difficultés à manger, en particulier des aliments séchés ou des produits à mâcher fermes, peuvent indiquer une douleur dentaire,
  • être plus vocal : les chiens souffrant de douleur ont tendance à être plus vocaux. Des cris, des grognements, des hurlements, et même des hurlements excessifs pourraient être votre chien qui vous dit que quelque chose ne va pas,
  • haletant lourd ou respiration altérée : haleter est normal. Cependant, un chien qui halète énormément même s’il n’a pas fait de sport est un signe avant-coureur. En outre, une respiration plus superficielle signifie que respirer peut être douloureux.

Si votre chien est mal à l’aise dans un domaine quelconque, il peut présenter des signes physiques et des signes de comportement.

Symptômes physiques

  • Gémissements Si votre chien miaule ou se plaint en votre présence ou lorsqu’il est seul et que ce n’est pas son comportement normal, il pourrait essayer de transmettre son malaise ou sa douleur. Certains chiens crient en réponse à la peur causée par l’inconfort.
  • Léchage : un chien qui a mal peut choisir de lécher la partie du corps qui le fait souffrir. Cette habitude, qui peut créer une dépendance au point d’être un crime, est destinée à le détendre. Si vous observez ce comportement, assurez-vous que votre animal n’est pas blessé et que vous ne vous mettez pas en danger pour le blesser ou vous inciter à le mordre. S’il n’y a pas d’indications extérieures, la douleur pourrait être interne ou relever d’un TOC ou trouble obsessionnel compulsif. Un chien stressé pourrait présenter un TOC et se mordre jusqu’à ce qu’il se blesse.
  • Un chien qui souffre de la douleur peut ne pas savoir où se reposer. Il est susceptible de se coucher, de se lever ou de s’asseoir, en changeant fréquemment de position comme s’il essayait de trouver la position qui lui cause le moins de douleur.
  • Le visage triste : Si votre chien ne va pas bien, son expression change et reflète sa douleur. Il est triste et peut avoir les yeux rouges ou les pupilles dilatées, il peut se frotter les yeux ou tenter de les fermer… tout signe qui devrait être un drapeau rouge.
  • Halètements Si votre chien commence à haleter de façon exagérée, il pourrait souffrir d’un malaise interne dans les poumons ou le cœur ou avoir l’impression d’avoir du mal à respirer. Ce sont des symptômes de stress, qui rendent votre animal anxieux.
  • Boiterie Si votre animal semble boiter, cela peut être le signe d’une gêne dans une patte. Cela peut être dû à des fractures ou à des douleurs ; cependant, cela peut être causé par le développement d’un ostéosarcome ou d’un cancer des os.
  • Queue basse : Un chien qui souffre marchera souvent avec la queue basse ou même en baissant la tête. S’il a l’habitude de garder la queue haute et que sa démarche est enjouée et souple, ces signes doivent vous alerter.
  • Position de prière Si votre chien est en position de prière, les pattes avant en l’air et le corps droit, il exprime généralement une gêne au niveau de l’estomac.

Voir également sur Comment savoir si son chien est déprimé ?

Les signes comportementaux

  • Abattement et fatigue : Si votre animal souffre de déprime ou de fatigue, il peut paraître déprimé et épuisé. Il est souvent enclin à s’affaler et il est confiné dans l’intimité d’un endroit calme ou il cherche à attirer l’attention en demandant votre aide. S’il est incapable de dormir à cause de la douleur, il pourrait souffrir de troubles du sommeil, ce qui peut perturber son horaire normal de sieste.
  • Perte d’appétit Dans le cas où votre chien pleure ou refuse de manger, c’est un signe alarmant, surtout s’il s’agit de son aliment préféré qu’il aime. Le manque d’appétit peut être dû à diverses raisons, comme l’anxiété ou le stress dus à une altération ou à un changement de régime alimentaire, ou encore à un malaise ou une maladie qui empêche le chien de se déplacer ou de manger suffisamment.
  • Agressivité et irritation : Un chien qui souffre peut ne pas vouloir être touché ou marcher sur lui. Si cela se produit soudainement alors que ce n’est pas le comportement normal du chien, vous devez vous en inquiéter. L’animal grognera pour signaler qu’il évite le contact en raison de son inconfort. Il se peut également qu’il ne veuille pas vous quitter ou vous suivre, ou même jouer.

Que peuvent faire les propriétaires d’animaux pour aider les chiens souffrants ?

Il existe une variété de médicaments que vous pouvez utiliser pour soulager la douleur de votre chien. Il faudrait, de préférence, parler à votre vétérinaire sur le plus approprié. Cependant, toute affection, telle qu’un os cassé, devra être traitée et dans certains cas, nécessiter une intervention chirurgicale.
Tout comme les humains, les chiens souffrant de douleur peuvent se nourrir. Si l’appétit de votre chien change soudainement ou si vous remarquez une quelconque forme d’inappétence, vous devrez demander conseil à un vétérinaire, car cela pourrait être le symptôme d’une maladie dangereuse.
Pendant que votre chien récupère des mouvements limités, une activité physique est recommandée. Une literie douce et rembourrée et un environnement calme et confortable contribueront également à accélérer le rétablissement de votre chien. Assurez-vous que votre chien reçoit la dose appropriée de tous les médicaments prescrits par votre vétérinaire. Chaque chien réagit différemment, selon le type et le niveau de dosage des médicaments contre la douleur. Surveillez donc toujours la réaction de votre chien et si vous avez des problèmes, contactez votre vétérinaire.

Chien les plus moches : Top 11 des races

Les chiens sont considérés par beaucoup comme les meilleurs amis de l'homme et il est vrai qu'ils sont très attachants. Mais certains d'entre eux...

Comment savoir si son chien est déprimé: quels troubles comportementaux sont-ils présents chez les chiens ?

Le chien, parmi tous les autres animaux, est connu pour être, dans la culture populaire comme dans la réalité, le meilleur ami de l'homme,...