Accueil Animaux Comment savoir si son chien est déprimé: quels troubles comportementaux sont-ils présents...

Comment savoir si son chien est déprimé: quels troubles comportementaux sont-ils présents chez les chiens ?

Le chien, parmi tous les autres animaux, est connu pour être, dans la culture populaire comme dans la réalité, le meilleur ami de l’homme, il s’est fait cette réputation, en étant depuis des millénaires, dévoué, et se montrant d’une grande fidélité pour l’homme, jusqu’à passer d’outil de chasse à compagnon, que ce soit pour des familles nombreuses, des couples sans enfants, ou encore, des gens vivant seuls, dans chaque cas, les chiens sont là pour l’homme. Les troubles liés à leur comportement peuvent être nombreux:

  • Les comportement anormaux: ces comportement peuvent être des comportements normaux qui à force de répétions deviennent anormaux, par exemple, un chien qui aboie, est un comportement normal, jusqu’au moment ou il aboie durant des heures sans arrêts, dans ce cas, ça devient anormal. Même chose quand votre chien tourne derrière sa queue durant plusieurs heures par jours sans arrêt, c’est aussi un cas de comportement normal qui à force est devenu anormal.
  • Comportements aberrants: ce sont des comportements qui sortent clairement du stade de la normal chez l’animal, ce sont des cas assez extrêmes, tels que hallucinations, ou votre animal perçois des choses qui ne sont pas réelles.
  • Etats pathologiques: ce sont les états ou le cause du comportement est clairement pathologique, on peut en citer quelques exemples, à savoir la rage, qui est une maladie qui pousse le chien en question, à l’agressivité, en plus de fièvre et autres symptômes.

Comment reconnaître la déprime chez votre chien ?

Sachant que les chiens aussi peuvent avoir des coups de déprime, voir apparemment être atteint d’une dépression, semblable à celle que peuvent avoir les humains, il y a plusieurs indicateurs pour déterminer si c’est le cas ou non:

  • Les changements de comportement: si votre chien change subitement de comportement, sachant qu’un chien dans son état normal, est censé être un animal très sociable, joueur et plein d’énergie, il faut se demander si ce n’est pas un coup de déprime, que de voir ses habitudes changer, comme ne plus remuer la queue, ne plus avoir envie de jouer.
  • la baisse du niveau d’activité: dans les cas normaux, votre chien est rempli d’énergie, à savoir, environ quatre fois plus que celle d’un humain, il ne s’arrête presque jamais, tout excité, vous suppliant de venir jouer avec lui, lui lançant la balle ou un bâton pour qu’il aille le chercher. Dans un cas de déprime, le chien cesse de façon inquiétante cette activité, et ça se remarque très vite de la part de son maître.
  • L’allure: voir si son allure à changé, et remarquer qu’il est tout le temps à la recherche d’un coin ou se reposer, mais ne peux en trouver, et ainsi, passe d’une pièce à l’autre sans arrêt.
  • Le sommeil: généralement, les chiens dorment beaucoup, et cela, surtout durant l’absence de son maître ou de distractions qui le laisserons éveillé, si vous remarquez un changement dans ses habitudes, et qu’il dorme bien plus qu’il n’est censé le faire, il faut s’inquiéter.

Qu’en conclure ?

La dépression est une maladie qui peut aussi toucher notre animal de compagnie. Il ne faut pas prendre à la légère cela si vous voyez ces symptômes chez votre chien, il vaudrait mieux aller consulter un vétérinaire au plus vite, pour ainsi lui donner un traitement et le revoir à nouveau prendre des forces et de la vivacité.

Le chien a souvent une baisse au niveau de l’appétit

Lorsque votre animal a tendance à déprimer, il faut savoir qu’il peut mettre de côté sa gamelle, il ne voudra donc plus se restaurer. Si cela n’est pas problématique pour un ou deux repas, cela devient inquiétant après une journée.

  • Consultez rapidement un vétérinaire qui pourra notamment savoir s’il s’agit d’une dépression ou d’un caprice.
  • Un chien qui boude sa gamelle veut parfois d’autres gourmandises, il faut donc déterminer le bon comportement.

La dépression ne doit pas être prise à la légère, car les conséquences sont vraiment problématiques sur le long terme.

Attention au léchage intempestif des pattes

Certains chiens expriment leur stress et leur dépression d’une manière différente. Il y a donc des comportements qui méritent la plus grande attention, c’est le cas du léchage. Ce dernier est facile à repérer sur certains animaux.

  • Lorsque le chien a un pelage blanc, il aura tendance à se colorer en rose ou en marron à cause de la salive du chien.
  • C’est grâce à cette méthode que vous pouvez savoir si votre chien dépressif ou stressé a tendance à se lécher à outrance les pattes.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre vétérinaire pour en savoir un peu plus.

Comment savoir si un chien souffre : pourquoi les chiens souffrent ?

Souvent, nos chiens souffrent en silence. Parce que les chiens ne peuvent pas parler, il est parfois difficile de repérer quand ils ont mal,...